Des nouvelles des lauréates Simone Awards 2018 et 2019

Depuis 2018, les Simone Awards ont contribué à soutenir six causes bien différentes, dirigées par des femmes inspirantes. Les lauréates des deux premières éditions, Nathalie, Stori, Christine et Shelby, nous partagent aujourd’hui leurs récents exploits.

Avec son association Raison d’Art, Nathalie Hazan s’engage pour la prévention de la violence auprès des jeunes. Son projet le plus récent, PortraitX, est le résultat de travaux de recherche écoulés sur cinq années, notamment par le biais d’interventions dans les lycées au Canada. Dans le cadre de PortraitX, Nathalie et son équipe ont développé une application associant technologie, arts et médias pour sensibiliser les adolescents sur les fréquentations et le développement de nouvelles relations.

Au sein de la Marin Academy Research Collaborative (MARC), Stori et son équipe continuent d’inspirer et d’encourager les jeunes femmes qui souhaitent poursuivre des études en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques. “C’est avec une immense fierté que nous accompagnons ces étudiantes qui font partie de la nouvelle génération de scientifiques et cheffes de file à mener des recherches sur des sujets aussi variés que le changement climatique, la santé publique, la recherche translationnelle ou encore la découverte d’exoplanète,” confie Stori. Depuis 2019, des scientifiques du monde entier accompagnent une sélection de jeunes femmes inscrites au programme, dans le développement de leurs propres recherches.

Ces derniers mois, Shelby Meyer s’est concentrée sur son projet SquareOne Village. L’équipe de Landscape For Humanity a ainsi collaboré avec les résidents de l’Opportunity Village d’Eugene pour construire un projet de logement transitionnel destiné aux plus démunis. Interrogée sur l’impact de la pandémie mondiale sur son travail, Shelby affirme : “La collaboration communautaire est devenue plus compliquée du fait des restrictions sanitaires. Nous avons créé des enquêtes adressées aux résidents et portant sur leurs besoins environnementaux avant, pendant, et après la crise. Nous tenons compte des résultats de ces études dans la conception de nos projets.”

Depuis la création d’À Chacun Son Everest ! en 1994, Christine Janin a organisé plusieurs centaines de séjours “réparateurs” pour des femmes et des enfants en rémission de cancer. Malgré les restrictions liées à la crise sanitaire en France, l’association a pu organiser deux séjours pour enfants et huit pour femmes en 2020. “J’ai été très touchée de recevoir le prix Simone Awards. Ce prix a permis une visibilité nouvelle aux actions menées par À Chacun son Everest !”, reconnaît Christine Janin.

En 2021, la portée des Simone Awards se veut plus forte que jamais et prend tout son sens dans l’action tournée vers l’avenir du Château de Pommard. Les candidatures pour les Simone Awards 2021 sont acceptées jusqu’au 30 avril 2021. Rendez-vous sur : simoneawards.com/fr/nominations.

RECEVEZ NOS DERNIÈRES ACTUALITÉS

En cliquant sur ENVOYER, vous acceptez de recevoir nos articles et de vous soumettre à nos conditions d’utilisation.